THÉÂTRE DE LA

 MERVEILLE

CLASSIQUE LA RENAISSANCE REDECOUVERTE ET ADAPTEE A L’ACTUALITE
ARTISANAL  C’EST A DIRE LA QUALITE ABSOLUTE DE LA BOUTIQUE D’ART ITALIENNE
CONTEMPORAIN CHOREGRAPHIE ET TECHNIQUE POUR DES IMAGES SURPRENANTES

Le style de Emiliano Pellisari
naît à partir des études sur le théâtre hellénistique
jusqu’au théâtre fantastique de la Renaissance et aux inventions mécaniques
du dix-septième siècle, en se rattachant
à la grande tradition baroque du théâtre des merveilles:
à l’époque où les ateliers d’art surgis dans les villes italiennes
– Florence, Rome, Milan – construisaient de façon artisanale
des extraordinaires machineries utilisées savamment par les grandes artistes-
ingénieurs italiens – Buontalenti, Léonard –
dans leurs mises en scènes qui enchantaient les cours européennes.

CLASSIQUE

RENAISSANCE HARMONIE ET BEAUTE, FORMES ABSOLUES ET PERFECTION
ITALIE TOUT CE QUI NOUS DISTINGUE DANS LE GOUT ET DANS L’ART
CULTURE D’ORIGINE DE LAQUELLE RECOMENCER POUR RENOVER

L’art de la Renaissance représente le monde paradigmatique
de beauté et d’harmonie duquel on s’inspire.
Le choix d’un retour aux sources porte l’état de l’art dans
une dimension créatrice vécue avec tranquillité,
selon un schéma méditatif et non pas compulsif, très éloigné du monde
provocatoire de l’art contemporain.
La TRILOGIA naît après sept ans de travail,
chaque spectacle a été crée après un an et demi d’étude et de travail
et ils sont perfectionnés sans cesse.
L’idéal de perfection est la force motrice
du travail de tous le membres de la Compagnie.
La culture de l’humanisme italien est la clé de voûte sur laquelle
s’appuie la conscience d’être absolument différents
et de proposer quelque chose de unique et d’inimitable sur scène.

ARTISANAL

LABORATOIRE CREATION DE COSTUMES ET D’OBJETS DE SCENES
SCENE ET TECHNIQUE POUR L’INVENTION DE MACHINES THEATRALES
GYMNASE CREATIONS CHOREOGRAPHIQUES ET ENTERTAINMENT QUOTIDIEN

Les chorégraphies ont origine des études
sur les machineries scéniques anciennes et de la Renaissance
et sur les nouvelles technologies depuis le dix-neuvième siècle jusqu’à nos jours.
Le rapport homme-machine transforme l’espace sensoriel
en imposant des nouvelles techniques chorégraphiques
que la Compagnie a développé au cours des années et que aujourd’hui
représentent sa marque distinctive.
L’atelier d’art est un bureau/atelier
où sont développées les machines théâtrales
et en même temps les techniques chorégraphiques.
Il y a une salle de gym bien équipé où les danseurs s’entraînent
et l’on créé les chorégraphies, le laboratoire technique
où l’on construit les machines théâtrales,
le bureau/atelier où l’on développe les idées,
en dessinant les projets et en réalisant les ébauches.

CONTEMPORAIN

EMOUVOIR POUR ATTEINDRE L’ESPIRIT
IMAGINER LES UNIVERS POSSIBLES POUR L’ESPACE THEATRAL
PENSER DES SYMBOLES, DES SIGNES, DES IDEES

Philosophie esthétique.
Classique et contemporain.
L’imaginaire du classique contemporain naît de la conviction
que l’art doit avant tout transmettre des émotions et que le jeu intellectuel
ne peut exister qu’ensuite. Au cœur du procès de la création il y la beauté,
le rêve, l’étonnement.
Seulement après avoir ouvert le cœur on offre au spectateur
un réseau de signes qui peuvent l’aider à saisir
les idées sur lesquelles s’appuie la scène.
On propose une sorte de portulan fait de symboles,
de jeux analogiques, de suggestions,
capable de décrire les côtes découpées de l’imaginaire

Back to top